Chine Anxi Tie Guan Yin

Chine Anxi Tie Guan Yin

SKU : ATGY Grand cru
20,00€Prix

Présentation: Origine: Chine littoral Est Fujian Village: Anxi . Thé semi fermenté entre 20 et 30% résultant d’une récolte unique non seulement de l’année mais également récolte unique d’une même journée.

 

Quantité
  • FICHE TECHNIQUE

    Préparation conseillée : Toutes

    Préparation de préférence: Gong Fu Cha

    Théière de préférence: Terre ou porcelaine fine

    Poids : 5g

    T° eau: 90°c mais toujours excellent si infusé à plus basse température

    Ebouillanter la théière: oui

    Rinçage : oui, minimum 1 (2 à 3 tolérés, 4 si maîtrise)

    Quantité d'eau: 20 à 25 cl 

    Durée 1ère Infusion : 30 à 1 minute -2ème infusion : 1,00 minute

    3ème infusion: 1 minute - 4ème inf.: 1,30 - 5ème inf.: 1,30 etc...

    Nombre Infusions : 1 à 10 et + si très bonne maîtrise

    Augmenter les durées d'infusions petit à petit, et pratiquer le Gong Fu Cha jusqu'à épuisement des feuilles.

    Note: Vous pouvez laisser reposer les feuilles, si vous cessez la dégustation et reprendre quelques heures après ou le lendemain. Il suffira de refaire un rinçage avant de reprendre votre Gong Fu Cha.

    Indications supplémentaires : Prévention de certaines maladies

    (cardiovasculaires, cancers etc...) 

    Bienfaits supplémentaires : Riche en tanins

    Nous vous conseillons d'utiliser une eau à faible Ph, (style, Mont Roucous en grande surface ou " Rosée de la reine" ou "Montcalm" en magasin bio.

    Il est également préférable de laisser refroidir votre tasse de thé avant la dégustation. Ceci afin de vous permettre de ressentir toutes les subtilités, mais également parfums et arômes de ce thé légendaire, extrêmement fin.

    Sur un point santé, il est fortement déconseillé de boire trop souvent de l'eau trop chaude.

     

     

  • Dégustation magistrale

    Dégustation: En Gong Fu Cha, ce thé offrira à qui maîtrisera les nombreuses infusions possible, un très haut degré d’émotions olfactives et gustatives. Il se racontera lentement, se fera certainement désirer. Les premières infusions paraîtront presque ternes par rapport à ce qui se passera ensuite. Pour un peu, il passerait sans commentaires, pour un bon ATGY, rien de plus. Et puis, soudain, pour peu que l’on soit réceptif, à l’issue de la 4ème ou 5ème infusion, quelque chose se passe, quelque chose que l’on n’attendait.. presque plus, que l’on n’espérait.. presque plus, quelque chose pour laquelle on sait tout de suite, ce qui va faire la différence entre un bon, voir un excellent thé et un thé de légende. Tout à coup, telle une chrysalide qui se craquelle, l’infusion se transforme en une entité imprégnée de beauté, de parfums, d’arômes enivrants, sur laquelle viennent se greffer, sensualité, subtilité, complexité, onctuosité et mille ressentis... et pendant que le thé se déploie et décolle, glissant sur ce lâcher-prise, on s’envole avec lui et le voyage est fabuleux! Le monde que l’on touche de tous ses sens est Olympien. C’est une musique, une équation, une barrière de corail multicolore, un Monarque noir, un Sabot de Venus, la voie lactée admirée de la Terre de feu, un flocon de neige unique et merveilleux, c’est tout cela et selon la personnalité de chacun, se sera plus encore, différent peut être, mais pas moins exceptionnel. Ce thé est une longue odyssée. Il a ce pouvoir qu’ont seulement certains Thés d’exception de rendre heureux pour un instant, seul (ou pas) avec soi même et nous montrer le temps de quelques sublimes immersions en terrain inexploré, certains secrets du monde, du ciel et de nous même. On pourrait écrire infiniment sur ce thé, pas pour vous donner envie de l’acheter, mais pour vous transmettre l’envie de le rencontrer, car, il s’agit réellement de la rencontre d’un pur esprit avec lequel il vous faut faire connaissance et le laisser vous séduire, vous apprivoiser, vous boulverser au delà de l’imaginable en matière de thé et lorsqu’il vous aimera assez, il vous montrera alors tout ce qu’il y a à voir et ressentir sous la lumière bleutée de sa robe aux soyeuses effluves et volutes enchanteresses. À la fin du voyage, si tant est que vous en reveniez, vous penserez avoir rêvé ou approché le sublime, mais un souvenir dans votre bouche vous dira que c’était vrai et ce souvenir, vous l’emportez avec vous très très longtemps. Vous n’aurez qu’une envie, retourner, mais n’en faites rien, laisser le thé vous envahir complètement, laissez le vous passionner, ce n’est qu’à ce prix que lorsque vous reviendrez vers lui, Il vous ouvrira encore plus grande, la porte de cet autre monde.